Infrastructure IT événementielle [HPE et The 2018 Ryder Cup] – L’exploitation (partie 2)

Pour cette deuxième partie sur l’infrastructure événementielle mise en place pour The Ryder Cup par HPE, nous allons voir le périmètre nécessaire à la couverture de l’événement et à la gestion du quotidien des sportifs et des visiteurs sur The Ryder Cup.

Quelques chiffres :

  • objectifs plus de 270000 spectateurs en une semaine
  • env. 7000 personnes travaillant sur le site
  • env. 900 média accrédités
  • env. 150 téléphones IP

Et en terme d’infrastructure événementielle informatique, pour la partie sans-fil :

  • Aruba external WiFi AP : 386
  • Aruba internal WiFi AP : 361
  • Wireless Controler 7240XW : 6
  • Meridian bluetooth Beacon : 455
  • Meridian bluetooth Asset tag : 200

Sous une plateforme destinée au public, un AP WiFi.


Dans une salle pour les médias, un autre AP WiFi.


Pour les liaisons filaires:

  • 200 km de fibre optique
  • HPE 5940 Core switch : 4
  • Aruba 3810 Distribution switch : 4
  • Aruba 5930 Access switch : 119

Pour le Compute :

  • HPE Gen 10 DL380 servers (avec : 732 vCPU, 1,6 Toctets RAM, 30 Toctets stockage, 240Gbps de bande passante) : 6
  • HPE 5000kVA UPS : 6


Entre autre.

Mais au-delà de l’aspect hardware, il y a l’exploitation. En effet, l’informatique événementielle demande d’être à 100 % tous les jours. Pas de droit à l’erreur, on imagine pas une coupure de diffusion de 15 secondes quand le meilleur joueur du monde va pousser la petite balle dans le trou.

L’installation doit être rapide, le démontage aussi d’ailleurs. Tout est pré-configuré. Tout est repéré et marqué. En tout plus de 50 personnes sont en charge de l’informatique et participent au déploiement. Le déploiement c’est l’installation des racks 42U pour les serveurs. Mais aussi le l’audit WiFi pour le positionnement des APs WiFi, L’intégration des switchs et des kilomètres de fibre optique.

La maintenance se fait en mode remplacement. Il n’est pas possible d’essayer de dépanner un équipement en recherchant la panne. S’il y a un problème, l’équipement est purement et simplement remplacé par un autre pré-configuré situé non loin dans une plate-forme de stockage.
Il est d’autant plus important d’assurer la redondance maximale des liaisons et des équipements en cas de panne, histoire de prendre le relais pendant la panne.

Une équipe dans le NOC veille sur tous les équipements, L’important est d’avoir une vue sur le maillage WiFi,


et sur l’état des switchs Ethernet à tout instant.

Voir l’effort nécessaire pour gérer l’installation, l’exploitation et la maintenance d’un événement est une expérience enrichissante. Chaque détail doit être pensé et chaque problème anticipé. C’est vraiment une expérience qui doit être vécu pour trouver des idées au quotidien sur un système plus statique.

Accessoirement, vous pourrez trouver mon site qui propose de l’audit WiFi, ici: audit WiFi.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
This entry was posted in Infrastructure and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.