HPEDiscover Madrid 2017 – La blockchain selon HPE, présentation (partie 6)

Une session de présentation de l’activité de HPE concernant la blockchain avait lieu au HPE Discover 2017 à Madrid.

Mais tout d’abord trois définitions :

Qu’est ce que une/la ‘blockchain’ ?

Pour simplifier, on peut dire que la ‘blockchain’ est une chaîne de blocs et que chaque bloc est en fait une écriture comptable. Cette écriture comptable contient au minimum un montant, un solde (montant) de l’émetteur, un émetteur et un destinataire.
La ‘blockchain’ est l’ensemble des blocs présent dans un fichier, c’est une base de donnée.
Ce fichier a une particularité: il est réparti et distribué sur un ensemble d’ordinateurs. C’est une base de donnée qui est dupliquée et copié sur un grand nombre d’ordinateurs.
On peut se représenter cela comme un livre de compte qui serait photocopié à des milliers d’exemplaires à chaque transaction. L’ancienne version étant mise à la poubelle.

Qu’est ce qu’un ‘ledger’ ?
Un ‘ledger’ est selon la traduction un registre comptable. Dans la technologie blockchain, on parle d’un ‘ledger node’ pour un ordinateur qui possède une copie de la blockchain.
DLT : Distributed Ledger Technologies, cela reprend l’idée que l’information est répartie et que c’est un livre de transaction sous forme informatique.

Qu’est ce que un ‘smartcontract’ ?

Le ‘smartcontract’ est partie intégrante de la technologie blockchain.
Nous avons vu que la blockchain est une espèce de base de données répartie contenant un livre de compte. Le ‘smartcontract’ en français ‘contrat intelligent’ est un programme qui traite les données de la blockchain et, éventuellement, des données extérieures pour donner un résultat. Ce programme peut être exécuté sur les machines participant à la blockchain.
L’exemple le plus courant est la cryptomonnaie -Ex:Bitcoin,Ethereum- où les participants peuvent s’échanger des unités de compte. Les vérifications se font sur plusieurs ordinateurs interconnectés.

Selon Raphael DAVISON (responsable blockchain pour HPE), la blockchain se décline en 3 versions :

  • 1.0 pour les transactions financières entre personnes -Ex:le fameux Bitcoin-, c’est la blockchain publique
  • 2.0 pour les contrats intelligents ‘smart-contracts’ entre entreprises -Ex:Ethereum et ses contrats intelligents-, c’est la blockchain privée
  • 3.0 pour les relations inter-machines, c’est aussi la blockchain privée


Note : On parle de blockchain publique quand n’importe qui peut recevoir une copie de la blockchain et participer à sa modification. La blockchain privé est simplement le fait de restreindre l’utilisation à un certains nombre d’intervenants pré-définis.

Quoiqu’il en soit, le marché de la blockchain est un marché dominé par les start-up parmi les plus connues :

  • R3 Corda
  • Ethereum
  • HyperLedger


Généralement ces startups ont passé des alliances avec des grands constructeurs, -Ex:HPE et Ethereum-.

Parmi les invités Ben EDGINGTON (ConsenSys) a qui j’ai posé la question des différences en terme de hardware entre blockchain publique et blockchain privée:
“Comme la blockchain publique (les cryptomonnaies, blockchain 1.0) fait beaucoup appel à de la cryptographie, il y a un grand besoin de puissance de calcul avec des ASICs ou des GPUs.
Mais le point vraiment différenciateur entre blockchain privée et blockchain publique est que la blockchain privée a besoin de performance (rapidité) réseau. Ceci n’est pas critique sur la chaîne publique puisque les temps de bloc sont ~15s (dans le contexte d’Ethereum), cela laisse assez de temps aux communications pour se propager.
Pour ce qui concerne les chaînes privées, le temps le bloc peut être de quelques centaines de millisecondes, donc le réseau devient un passage critique en terme de latence (temps de transit Ndlr).
Une qualité d’Ethereum est qu’il n’exige pas vraiment d’équipements de haute-disponibilité car Ethereum est déjà conçu pour la tolérance de pannes.”

Je revendrais sur le sujet de la blockchain, car c’est un sujet d’actualité.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
This entry was posted in Infrastructure, VoIP/ToIP/Collaboration/Social and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.