Hébergeur documentation et temps de réponse

Une des tâches fastidieuse quand on a maquetté un blog, un site web ou une application est de choisir un hébergeur.

La démarche (un point négatif doit être un point éliminatoire):

1) Rechercher sur les forums les contributions de gens ayant eu une mauvaise expérience. Généralement les bonnes entreprises essayent toujours de «rattraper» le coup.

2) La présence d’une documentation riche et complète et bien organisée. Ça en élimine déjà pas mal !

3) La présence d’un support technique réactif ! (par téléphone ou par email) pas plus d’une journée.

4) Faire des tests techniques pour bien comprendre le réseaux (ping, traceroute).

Ce que je vais détailler maintenant :

1) Demandez à l’hébergeur une adresse IP pour faire des tests (certains propose une machine de test, cas du VPS)

2) Faites un premier traceroute pour analyser le réseaux de l’hébergeur. Souvent le nom de la ville est en abrégé dans le nom d’un routeur (fra:franckfurt, lon:london etc. ). Vérifiez les adresses IP (style whereisipaddress) pour voir que le réseau ne fait pas des détour inutiles. C’est juste pour avoir un ordre d’idée

3) Regardez la dernière ligne, il y a 3 temps (normalement en ms!) il doivent être les mêmes à qlq % près. Si ce n’est pas le cas refaites plusieurs fois le traceroute.

4) Vérifiez aussi qu’à l’occasion de ces traceroute, la route reste bien identique. Si vous voyez une adresse qui change un coup sur deux, vous risquez un problème en UDP.

5) Lancez pendant quelques dizaines de minute un ping vers l’adresse et vérifiez qu’il n’y a pas de perte de paquet. Ni de changement de délais trop important (plus de 100%).

6) S’il y a des problèmes vérifier en fessant beaucoup de traceroute que la perte ne se situe pas dans le réseaux de l’hébergeur. Avec traceroute une ‘*’ remplace un paquet perdu.

7) Faites la même chose avec des paquets de 1000 octets de long dont le bit don’t fragment sera mis a 1.

8) De manière générale, quelque soit le délais ou la bande passante, il est important de ne pas avoir de perte et d’avoir un temps de transfert (délais) régulier.

Dans le choix d’un hébergeur ou d’un opérateur réseau ce qui est vraiment important, c’est le temps de transit ! La bande passante peut être complètement bouffée par un temps de transit trop long !

Les pertes régulières dans le réseaux de l’hébergeur indiquent des mauvaises configurations (du à un manque de compétences techniques) des équipements. Les serveurs ne seront probablement pas à la fête non plus !

Enfin, l’absence de documentation technique claire doit être éliminatoire ! La présences de doc. Montre les qualités suivantes:

- Empathie vis à vis des êtres humains obligés de travailler sur ces services

- Préparation de l’entreprise à son rôle et obligation de support et diminution de la charge de travail du support

- Maîtrise de l’organisation et donc de la viabilité de la solution sur le long terme

Jamais je ne mettrais un centime dans un service / matériel / logiciel pas suffisamment documenté. Aussi beau soit le design ! Aussi réputée soit l’entreprise ! C’est juste économiser l’équivalent de nombreuses journées de travail.

Accessoirement c’est ce qui fait le charme de Cisco depuis plus de vingt temps : une documentation exhaustive et abondante. C’est à mes yeux leur grande qualité et cela produit des économies maximum !

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
This entry was posted in Infrastructure and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.