ToIP Cisco et virtualisation, quelques infos sur les éléments périphériques (UCS, VMs)

Les nouvelles versions le callmanager trouvent leur place dans un environnement virtualisé. Cela permet de placer un cluster deux machines matérielles. En effet, il est préférable de couper le cluster en deux (dans deux salles informatiques différentes):

UCS nominal :

- Publisher CUCM

- Subscriber CUCM 1

- TFTP CUCM 1

- Unity Connection Pub 1

UCS secours :

- Subscriber CUCM 2

- Subscriber CUCM 3

- TFTP CUCM 2

- Unity Connection Sub 1

Les ressources occupées par chaque composants du cluster seront calculées en utilisant “l’outil de sizing Cisco” que l’on peut obtenir sur le site cisco.com (il y a un espace wiki consacré à la mise en place de l’infrastructure virtualisée).

Les étapes de l’installation sont les suivantes:

- Mise en place de l’UCS, avec le logiciel CIMC de contrôle (ce qui correspond à ILO de HP)

(Au sujet de l’UCS, il est possible de voir le livre de Cisco : Cisco Unified Coimputing System isbn: 978-1-58714-193-5)

- Installation de la dernière version de vSphère la 5 (très bon livre de COURSE TECHNOLOGY isbn: 978-1-4354-5654-9)

- Puis installation classique pour le CUCM dans ses différentes implémentations (Publisher, Subscriber, TFTP), mais aussi Unity Connection (Publisher, Subscriber)

Pour cette opération de pure installation, il faut compter environ une bonne journée par UCS. De plus commencer avec un minimum de 2 vCPUs et avec au moins 8 Go de RAM peuvent être utiles pour booster un peu le process d’installation.

J’aurais l’occasion de revenir sur la virtualisation pour la ToIP Cisco dans d’autres articles.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
This entry was posted in VoIP/ToIP/Collaboration/Social and tagged , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.