Elements de QoS LAN Cisco pour le passage du lab Voice.

Bon ça devient du sérieux,

C’est une bonne idée de configurer la QoS juste au départ, car l’utilisation de “auto qos …” génère beaucoup de ligne de commande et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver après quelques heures de lab. J’ai comme principe de toute façon de traiter les problématiques réseau couche OSI après couche OSI en commençant par la couche basse.

Comme référence, on peut consulter le SRND QoS sur le site de Cisco.

On peut avoir comme option, le marquage fait uniquement par tous les équipements (au quel cas il faut bien vérifier sur tous les équipements, CUCM, CUC, IP Phone etc. que le marquage classique est bien réalisé) :
Rappel de correspondance :

Flux Voix: RTP (Ip precedence=5) (PHB=ef (46)) (Cos=5)
Flux de Signalisation: (Ip precedence=3) (PHB=af31(26); cs3(24) ) (Cos=3)

A l’entrée d’un port du switch on peut vouloir controler les paquets (niveau 3 IP/DSCP) ou les trames (niveau 2 Ethernet/COS). Pour cela on utilise les commandes :

int fa 0/1
mls qos trust dscp (on fait confiance au marquage des paquets en entrée)

int fa 0/1
mls qos trust cos (on fait confiance au marquage des trames en entrée)

On peut vérifier par :
sh mls qos
sh mls int fa 0/1
sh mls int fa 0/1 policer (pour vérifier la mise en place d’un policing)

On peut avoir une question disant d’installer une QoS en reconnaissance de classe sur le port fa 0/1 du switch. Sur ce port, un IP Phone est branché et on fait confiance au paquets envoyés. Par contre on a des contraintes de trafic:
Au delà de 48 kbps le traffic voix RTP voit sa classe passée en Best Effort (BE: 0)
Au delà de 10 kbps le traffic signalisation SCCP voit sa classe passée en Best Effort (BE: 0)

int fa 0/1
auto qos voip cisco-phone

A ce stade la QoS est mise en place sur le switch. Au cas ou ce type de manipulation est à faire sur un routeur, il faudra changer les noms car il y a un risque de confit si plusieurs auto qos sont fait sur le même équipement.

On reconnait les flux:
access-list 111 permit udp any any range 16384 32767 (pour RTP)
access-list 112 permit tcp any any range 2000 2002 (pour SCCP)

On classifie le traffic:
class-map match-all AutoQoS-RTP
match access-group 111
class-map match-all AutoQoS-Control
match access-group 112

On déclare le policing sur le traffic:
Policy-map AutoQoS
Class _RTP_
set dscp ef
police 48000 8000 exceed action policed-dscp transmit
Class _Control_
set dscp cs3
police 10000 8000 exceed action policed-dscp transmit

Mais le traffic peut aussi être dropé :

police 48000 8000 exceed action policed-dscp transmit
remplacé en
police 48000 8000 exceed action drop

Après avoir touché à la config. J’ai pris l’habitude de faire “wr” puis reload .

Autres possibilité c’est de configurer les queues en sortie:

Egress (4 queues sur le 3570)
srr-queue bandwidth share _25_ _0_ _25_ _50_
srr-queue bandwidth shape _0_ _10_ _0_ _0_

share : partage de la bande passante selon une moyenne fonction des poids configurés ( 25, 0, 25, 50)
shape : empêche une queue de prendre trop de ressources (ici limitation à 10 % de la Bande Passante)

Sur un 3570 on a 2 queues d’entrées. Ces queues peuvent êtres configurée pour se répartir le buffer d’entré.
mls qos srr-queue input buffer 90 10

Mais pour interdire la priority queue sur l’entrée du switch il ne suffit pas de passer la commande avec no devant. Il faut passer la commande avec le paramètre bandwidth a 0:

mls qos srr-queue input priority-queue 1 bandwidth 0
mls qos srr-queue input priority-queue 2 bandwidth 0

Note: la deuxième queue n’est pas montrée dans le sh mls input-queue

Ce post ne demande qu’à être complété :)

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
This entry was posted in VoIP/ToIP/Collaboration/Social and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.