Introduction au format d’adresse IPV6

Cette série d’article sur ipv6 va être faite d’articles courts pour vous permettre de bien retenir ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Jusqu’à présent, vos aviez l’habitude de travailler avec des adresses sur 4 octets ( 32 bits ) , relativement faciles à manipuler. Ce temps tire à sa fin et cela de manière de plus en plus rapide: il manque de plus en plus des adresses ipv4 à attribuer et il est devenu indispensable de passer à l’adressage ipv6.

Mais quels sont les caractéristiques de l’adressage ipv6 ?

- 16 octets tous écrits en hexadécimal: 4 chiffres hexa séparés par “:”

- ipv6 utilise la découverte automatique pour attribuer des adresses

Exemple d’adresses ipv6 : 2002:5678:90ab:cdef:fedc:ba09:8765:4321

C’est relativement long à écrire, mais il existe des possibilités d’abbréviation pour d’autres adresses plus simples à réduire :

N’importe quelle zone de zéro peut être représentée par :: mais une et une seule fois dans l’adresse.

Ex :

2002:0000:0000:0000:0000:0034:0001:0056

sera exprimé en :

2002::34:0001:0056

Si un groupe de 4 chiffres commence par un ou plusieurs “0″ ceux_si pourront être suprimés.

l’adresse précédante sera donc écrite en :

2002::34:1:56

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
This entry was posted in Infrastructure and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.