HPEDiscover Madrid 2017 – L’espace (partie 7)

Impossible de parler hautes-technologies sans parler de la conquête spatiale. A l’entrée du HPEDiscover un module d’une station spatiale.
Différentes applications spatiales où sont utilisés les produits HPE sont présentées dans la zone des hautes technologies. Il faut dire que HPE est une des entreprises mythiques participantes de cette conquête.
Puis nous verrons, présenté par Ben G BENNETT, il a beaucoup travaillé sur la technologie informatique à destination de l’espace, la mission d’installation d’un serveur, le Spaceborne Computer dans l’ISS.
Le module


L’intérieur du module


Un détail des composants utilisés


La fameuse prise RJ45, mais avec la gaine qui va bien. Le câblage, toujours le câblage.


La mission d’installation d’un serveur, le Spaceborne Computer, dans la station spatiale.


La station spatiale internationale


Le serveur en cours d’installation

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Divers tendance nerd, Infrastructure | Tagged , , , , , , , , | Comments Off

HPEDiscover Madrid 2017 – La blockchain selon HPE, présentation (partie 6)

Une session de présentation de l’activité de HPE concernant la blockchain avait lieu au HPE Discover 2017 à Madrid.

Mais tout d’abord trois définitions :

Qu’est ce que une/la ‘blockchain’ ?

Pour simplifier, on peut dire que la ‘blockchain’ est une chaîne de blocs et que chaque bloc est en fait une écriture comptable. Cette écriture comptable contient au minimum un montant, un solde (montant) de l’émetteur, un émetteur et un destinataire.
La ‘blockchain’ est l’ensemble des blocs présent dans un fichier, c’est une base de donnée.
Ce fichier a une particularité: il est réparti et distribué sur un ensemble d’ordinateurs. C’est une base de donnée qui est dupliquée et copié sur un grand nombre d’ordinateurs.
On peut se représenter cela comme un livre de compte qui serait photocopié à des milliers d’exemplaires à chaque transaction. L’ancienne version étant mise à la poubelle.

Qu’est ce qu’un ‘ledger’ ?
Un ‘ledger’ est selon la traduction un registre comptable. Dans la technologie blockchain, on parle d’un ‘ledger node’ pour un ordinateur qui possède une copie de la blockchain.
DLT : Distributed Ledger Technologies, cela reprend l’idée que l’information est répartie et que c’est un livre de transaction sous forme informatique.

Qu’est ce que un ‘smartcontract’ ?

Le ‘smartcontract’ est partie intégrante de la technologie blockchain.
Nous avons vu que la blockchain est une espèce de base de données répartie contenant un livre de compte. Le ‘smartcontract’ en français ‘contrat intelligent’ est un programme qui traite les données de la blockchain et, éventuellement, des données extérieures pour donner un résultat. Ce programme peut être exécuté sur les machines participant à la blockchain.
L’exemple le plus courant est la cryptomonnaie -Ex:Bitcoin,Ethereum- où les participants peuvent s’échanger des unités de compte. Les vérifications se font sur plusieurs ordinateurs interconnectés.

Selon Raphael DAVISON (responsable blockchain pour HPE), la blockchain se décline en 3 versions :

  • 1.0 pour les transactions financières entre personnes -Ex:le fameux Bitcoin-, c’est la blockchain publique
  • 2.0 pour les contrats intelligents ‘smart-contracts’ entre entreprises -Ex:Ethereum et ses contrats intelligents-, c’est la blockchain privée
  • 3.0 pour les relations inter-machines, c’est aussi la blockchain privée


Note : On parle de blockchain publique quand n’importe qui peut recevoir une copie de la blockchain et participer à sa modification. La blockchain privé est simplement le fait de restreindre l’utilisation à un certains nombre d’intervenants pré-définis.

Quoiqu’il en soit, le marché de la blockchain est un marché dominé par les start-up parmi les plus connues :

  • R3 Corda
  • Ethereum
  • HyperLedger


Généralement ces startups ont passé des alliances avec des grands constructeurs, -Ex:HPE et Ethereum-.

Parmi les invités Ben EDGINGTON (ConsenSys) a qui j’ai posé la question des différences en terme de hardware entre blockchain publique et blockchain privée:
“Comme la blockchain publique (les cryptomonnaies, blockchain 1.0) fait beaucoup appel à de la cryptographie, il y a un grand besoin de puissance de calcul avec des ASICs ou des GPUs.
Mais le point vraiment différenciateur entre blockchain privée et blockchain publique est que la blockchain privée a besoin de performance (rapidité) réseau. Ceci n’est pas critique sur la chaîne publique puisque les temps de bloc sont ~15s (dans le contexte d’Ethereum), cela laisse assez de temps aux communications pour se propager.
Pour ce qui concerne les chaînes privées, le temps le bloc peut être de quelques centaines de millisecondes, donc le réseau devient un passage critique en terme de latence (temps de transit Ndlr).
Une qualité d’Ethereum est qu’il n’exige pas vraiment d’équipements de haute-disponibilité car Ethereum est déjà conçu pour la tolérance de pannes.”

Je revendrais sur le sujet de la blockchain, car c’est un sujet d’actualité.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, VoIP/ToIP/Collaboration/Social | Tagged , , , , , , , , , , | Comments Off

HPEDiscover Madrid 2017 – Des Câbles, encore des câbles, toujours des câbles (partie 5)

Depuis la création de ce blog, ou si vous travaillez avec moi, vous savez l’importance que j’attache aux câbles, à la couche 1 du modèle ISO. Si les câbles data, Cuivre, Fibre Optique, sont indispensables, il y a un aspect quelquefois négligé : la partie alimentation secteur et le positionnement des équipements dans un rack.

Un architecte réseau ou système cherche surtout à éviter le SPOF ‘Single Point Of Failure’. Donc, on ne devrait pas voir dans un même rack des équipements nominaux et des équipements de backup associés. Pour les équipements centraux il est obligatoire de disposer de deux salles bien séparées. Si l’alimentation secteur venait à être coupée pour le rack ou si un dysfonctionnement électrique ou physique grave venait à perturber tout le rack ou la salle, toute la prod. serait perdue.
Par exemple: un intervenant dans un datacenter confond le sectionneur électrique d’arrêt d’urgence électrique (arrêt total de tout le courant du datacenter) avec un porte-manteaux design. (histoire véridique). Vous imaginez la suite …
Pusiqu’on en est aux horreurs je vous propose de faire un tour sur le compte twitter: @AlertePelleteuz :)

Pour l’alimentation d’un datacenter de production, vous devez exiger du fournisseur d’énergie deux arrivées électriques séparées, mais cela est inutile si les postes de distribution amonts ne sont pas eux-même redondants.
Voir problème particulièrement bien expliqué par LMI.

Voici quelques photos de composants d’alimentation présentés au HPEDiscovery 2017 à Madrid.

Ici le bas d’un rack du concept Synergy


Dans l’espace (station spatiale) il faut aussi être alimenté


Les balayettes, indispensables pour éviter la poussière tout en permettant de la souplesse dans le câblage.


Les prises à placer dans le rack, sur le coté.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, Virtualisation | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , | Comments Off

HPEDiscover Madrid 2017 – Maquette de The Machine, miam (partie 4)

Dans la zone de la recherche HPE, il y a des maquettes et des prototypes. Parmi ceux là voici une maquette qui pourrait être une idée de gâteau.


SoC: ‘System On a Chip’, peut être des CPUs ?


La mémoire


les ventilateurs


Sous un autre angle


Bon cela m’a donné faim :b

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, Virtualisation | Tagged , , , , , , , , | Comments Off

HPEDiscover Madrid 2017 – Le beau marche, le refroidissement (partie 3)

La recherche de la qualité passe par l’étude technologique la plus avancée et nécessairement ce qui est beau, joli, marche mieux que ce qui est moche et mal ficelé.
Voici quelques photos de détail sur le refroidissement ‘water cooling’ d’un module de super ordinateur HPE (le HPE SGI 8600), prises au HPEDiscover, pour vous en convaincre.


Pour récupérer la chaleur


Pour l’échange de chaleur


Pour l’évacuer


Fiers des produits de qualité

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, Virtualisation | Tagged , , , , , , | Comments Off

HPEDiscover Madrid 2017 – Des annonces pour la semaine prochaine le 5980 Leaf et le module MACsec 5950 (partie 2)

Une fois n’est pas coutume, deux articles dans la même journée, mais il m’a semblé indispensable de publier au plus vite des annonces du HPEDiscover qui concernent des produits sortis prochainement (la semaine du 4 dec. 2017). Cela concerne en particulier les éléments du DataCenter comme le 5980 Leaf et le module MACsec 5950.

Le MACsec 5950


Le module MACsec 5950 8-ports QSFP28 permet d’avoir une protection des données sur le réseau même du Datacenter. Il supporte le chiffrage et le déchiffrage AES jusqu’à 256 bits.

Il supporte le 40Gbps quand il est installé dans le 5940 et 40/100Gbps quand il est installé dans le 5950.

Il permet aussi l’éclatement des ports en 4x10Gbps (issus d’un lien 40Gbps) et 4x25Gbps (issus d’un lien 100Gbps).

Autre annonce : le HPE FlexFabric 5980 Datacenter Leaf


Défini par HPE comme le ‘High-End Top Of Rack / WAN Edge Router’.
Avec 800Gbps de capacité de commutation, il possède jusqu’à 48 ports 10Gbps avec 6 ports 100Gbps pour l’ Uplink (On peut les voir au milieu de la face avant de l’équipement sur la photo).

La version FPGA est capable de gérer jusqu’à 1M routes. Ce qui en fait un switch adapté pour les opérateurs télécoms.

Vous pouvez trouver de la documentation en anglais ici (site HPE).

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, Virtualisation | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Comments Off

HPEDiscover Madrid 2017 – Présentation (partie 1)

Pour qui veut connaître les dernières nouveautés dans le domaine de la technologie de pointe des ordinateurs, le HPEdiscover est sans doute l’événement de l’année qu’il ne faut pas manquer. Je vais publier une série d’article sur ce que j’y ai vu. Les innovations présentées par HPE et ses partenaires sont nombreuses. Par leurs bureaux d’étude aux USA et en Europe, HPE se positionne à la pointe en matière d’innovations informatiques.
A l’occasion de cet événement, il y a eu l’annonce de l’arrivé d’Antonio NERI comme nouveau CEO de HPE.

Mais tout d’abord quelques photos d’environnement comme vous commencez à en avoir l’habitude pour ce genre d’événements:

Accueilli par les palmiers dans la gare de Madrid ATOCHA.


Aujourd’hui on y va en métro (prévoir d’acheter la carte de transport).


Visiblement on approche


Nous voilà à la Feria de Madrid, lieu du HPE Discover 2017


Une bonne partie est consacrée au HPE Discover


Le logo HPE en relief


Des logos HPE


L’espace d’exposition

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, Virtualisation | Tagged , , , , , , , | Comments Off

HPETechDay – la ligne EdgeLine pour l’IoT (partie 4)



HPE EdgeLine EL1000

Présenté au Customer Center dans une maquette sur l’IOT et les techniques de Datacenter, voici le EL1000. Cet ordinateur destiné au milieu industriel permet d’être au plus prés des équipements qu’il doit contrôler.

Il peut contenir un module de calcul:

  • un HPE m510 (Intel® Xeon® D-8 ou 16 Cores workstation-class GPU)
  • ou un HPE m710x (Intel® Xeon® E3 – 4 Core avec un GPU de classe ‘station de travail’)

Coté interfaces :

  • 2 ports Ethernet de 1 Gbps
  • 4 ports USB 3.0
  • un port RJ45 dédié au processeur de gestion HPE ILO4 pour entreprise

Pour le stockage, c’est aussi très varié :

  • Deux baies pour disques SATA ‘hot-plug’ pour avoir jusqu’à 4 To de capacité
  • Des logements pour avoir jusqu’à 4To de disques SSD.
  • La possibilité d’avoir du stokage externe par des cartes I/O sur le bus PCIe
  • SCSI avec possibilité de RDMA sur Ethernet (RoCE) pour les data uniquement

Parmi les équipements destinés à l’IoT on a aussi un haut de gamme : le HPE EL 4000.

Le HPE EL 4000 se différencie de l’EL 1000 par :

  • le nombre de modules de calcul embarqués 4 au lieu de 1
  • deux ports 10 Gbps (SFP+) ou deux ‘pass-through’ 4×10 Gbps (QSFP+)

Le boitier 1U peut prendre place dans un rack.

Enfin J’ai aussi pu voir deux boitiers pour les environnements plus exigeants :
le HPE GL10 IoT Gateway
et le HPE GL20 IoT Gateway

Voici la photo du HPE GL10 IoT Gateway:

Son processeur est un Intel E3826 dual-core Atom / 1,46GHz avec 4Go de RAM DDR3L 1333MHz (possibilité de 8Go CTO en option).
Deux ports Gigabit Ethernet, mais aussi une RS323 ou RS422/485, 2 ports USB2.0, 1 port USB 3.0, une prise VGA et une prise HDMI.
Bien entendu la possibilité de le relier à un réseau WiFi.

Et la photo du HPE GL20 IoT Gateway:

Coté HPE GL20, on a un processeur Intel 4300U Dual-Core i5/ 1,9GHz, un module graphique GT2-4400, 8Go de RAM à 1600MHz.
Lui aussi est équipé de nombreux type d’interface :
Deux ports Gigabit Ethernet, mais aussi deux RS323 ou RS422/485, 2 ports USB2.0, 2 ports USB 3.0, une prise VGA et une prise HDMI, 4 POE / 1X8 Bit DIO.
On peut aussi le relier à un réseau WiFi.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure | Tagged , , , , , , , , , , , | Comments Off

HPETechDay – le DataCenter Core switch 12908E (partie 3)

Suite de la visite du Customer Center de Genève, j’ai eu l’occasion de voir le switch pour Data Center de HPE, le Core Switch 12908E. Il est prévu pour travailler dans le cadre des SDN (Software Defined Network ).



Il peut gérer à la fois le switching de Niveau 2 et le routage (Niveau 3). Mais l’innovation se sont les interfaces 40 et 100 Gbps ! Cela relayé par une capacité de commutation totale pouvant aller jusqu’à 184Tbps et d’une bande passante de 21,6Tb par slot (jusqu’à 6 slots). Le temps de latence est de 5 micro secondes pour une trame de 64 octets.


Les protocoles utilisés dans le cadre du Data Center sont par exemple VXLAN, dont j’ai déjà parlé, TRILL et HPE IRF (Intelligent Resilient Framework). Ils sont supportés par le 12908E . IRF permet d’associer de multiples équipements pour former un équipement virtuel. J’aurais l’occasion de reparler de TRILL (TRansparent Interconnection of Lots of Links) qui permet de la redondance dans les liens de niveau 2 couplé à des possibilités de routage grâce au protocole IS-IS.
Ces fonctionnalités permettent de multiplier le nombre de connexions dans le Data Center tout ayant une forte redondance.

HPE propose aussi la technologie Ethernet Virtual Interconnect (EVI) qui permet de faciliter les échanges entre des DataCenter éloignés. Si on retrouve le classique Fibre Channel over Ethernet (FcoE), il y a d’autres termes comme :
IEEE 802.1Qaz : ‘Data Center Bridging Exchange’ (DCBX)
ETS : ‘Enhanced Transmission Selection’
IEEE 802.1Qbb: ‘Priority Flow Control (PFC) for converged fabrics’
Ces protocoles permettent de prendre en charge le trafic sur les réseaux de niveau 2.
(je me rends compte que je devrais faire un post sur tous ces termes donc j’ai peu parlé jusqu’ici).


Accessoirement, je vous recommande d’aller lire la datasheet du 12908E sur le site de HPE, car on y trouve la liste de nombreux RFCs utilisés actuellement. Pages 28 à 32.

  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure, Virtualisation | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Comments Off

HPETechDay – la visite du Data Center (partie 2)

Présenté par Xavier TAILLEMITE, le Datacenter du Customer Center de HPE. C’est 4200U de racks, dans un espace modeste équivalent composé de quatre modules. Chaque module contenant 21rack, soit 84 racks, avec 50U d’équipement HPE par par rack.
C’est aussi plus de 1000 serveurs physiques. Et tout équipé en fibre pour un total de 1000Gbps
Coté énergie c’est 1,25MWatt et des possibilité de backup de 2x 600KW par UPS et générateurs de courant.
Vers Internet le centre a son propre AS BGP et est reliè vers 2 opérateurs par des fibres de 1,2 Gpbs.
Les équipements sont disponibles à distance pour les clients selon les projets, pour des POCs, des labs ou des démonstrations.
Je vous laisse regarder quelques photos:








  • LinkedIn
  • MySpace
  • Viadeo
  • Yahoo Bookmarks
  • Facebook
  • Ping
  • Twitter
  • Blogger Post
  • Windows Live Favorites
  • Jamespot
  • Technorati Favorites
  • Yoolink
  • Google Bookmarks
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Infrastructure | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , | Comments Off